17 déc. 2012

Comment vivre de son blog en Côte d’Ivoire ?



C’est un Jean-Patrick Ehouman très en verve qui a animé Samedi 15 Décembre dernier la première d’une série de 3 conférences initiées par l’ONG Akendewa sur le thème : « Le contenu ROI d’Afrique ». Normal, l’homme s’exprimait sur le blogging, un de ses thèmes de prédilection. Pendant 3 heures, il à enchaîné anecdotes, révélations et confidences sur sa vie de blogueur professionnel, et ni les allées et venues incessantes de certains auditeurs pendant la conférence, ni les questions qui tombaient en plein pendant l’exposée liminaire n’ont réussi à le sortir de sa transe du moment. Revivons ensemble cette folle séance d’exorcisme au cours de laquelle le blogueur Jean-Patrick Ehouman nous à délivrés de nos préjugés sur les blogs.

En choisissant d’entamer sa conférence par un brainstorming sur les raisons de l’insuffisance de contenus africains sur internet, le conférencier du jour tenait à faire passer un message : notre continent produit moins de 1% des contenus en ligne. Son approche pédagogique à bien fonctionné puisque la petite communauté de geeks réunie à l’Université Méthodiste de Cocody pour la circonstance s’est spontanément mise à proposer des solutions pour combler notre retard sur internet. J.P, comme l’appellent ses intimes n’en demandait pas plus pour expliquer à son auditoire l’opportunité que représentent les blogs pour l’Afrique.

"Nos universités produisent en grande quantité des ressources qui sommeillent dans nos bibliothèques. Nos administrations produisent des ressources d’une qualité exceptionnelle qui moisissent dans des tiroirs. Toutes ces ressources pourraient mieux servir l’Afrique si elles étaient mises en ligne".

Il à donc exhorté les internautes ivoiriens à créer des blogs pour faire connaître l’Afrique et ses ressources, mais également pour contribuer au développement du continent. Pour être très concret, le blogueur professionnel à même suggéré aux membres de la blogosphère ivoirienne certains créneaux qui pourraient être très porteurs  en matière de blog en Côte d’Ivoire. 
  
Selon Jean-Patrick Ehouman, un blog sur la fonction publique pourrait devenir très rapidement populaire en raison du nombre de fonctionnaires dans notre pays. De même un blog pour renseigner les citoyens dans leurs démarches administratives ou pour orienter les abidjanais dans leurs déplacements dans la capitale économique ivoirienne sera bien accueilli en raison respectivement des difficultés pour obtenir des documents administratifs et de l’informel qui règne dans le secteur du transport à Abidjan. L’assistance à également appris que les blogs consacrés aux rumeurs et aux potins marchent bien du fait de notre culture africaine basée sur l’oralité. Partant de ce constat, le paron de AllDenY a particulièrement recommandé aux futurs blogueurs de baser leurs blogs sur un thème bien précis et de se spécialiser et se consacrer exclusivement à ce thème. Il à en revanche fortement déconseillé les blogs généralistes qui selon lui marchent rarement ainsi que les blogs d’actualité du fait de la concurrence rude dans ce domaine.

S’exprimant sur ses revenus de blogueur, le conférencier s’est montré peu loquace. Invoquant des clauses de confidentialités dans les contrats qui le lient à certains partenaires, il s’est juste contenté de révéler que son blog lui à permis de décrocher des contrats de diverses nature avec des entreprises, soit pour rédiger des articles sponsorisés, soit pour des contributions externes comme c’est le cas en ce moment avec le magazine panafricain Jeune Afrique. Il explique cependant que son blog lui à ouvert de nombreuses portes, permis d’accéder à certains milieux ainsi que d’effectuer de nombreux voyages à travers le monde. Il ne s’est pas privé de citer l’exemple d’autres blogueurs ivoiriens qui grâce à leurs écrits ont pu soit obtenir des contrats publicitaires avec des entreprises de la place pour leur blog, soit obtenir un emploi, soit obtenir une meilleure situation professionnelle. Jean-Patrick reconnaît toute fois que sous nos cieux il est pour l’heure très difficile de dégager des revenus directs sur les blogs à partir de programmes publicitaires rémunérés comme Google Adsense du fait que nous sommes encore très peu d’Internautes.

Ce fut au total une conférence riche en enseignements qui nous à permis de comprendre que le bloging est une activité à part entière qui mérite d’être exercée avec le plus grand sérieux. Mention spéciale au comité d’organisation qui a réussi, en pleine conférence, la prouesse technologique de créer un livestream, permettant ainsi aux nombreux internautes qui n’ont pu effectuer le déplacement de suivre la conférence en direct depuis le confort de leurs domiciles et de participer aux débats.
Jean Patrick Ehouman et ses disciples du jour
                                               Découvrez plus de talents ivoiriens sur: Lesivoiriensontdutalent

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire